Rechercher
  • Fipark

CALCUL DES FRAIS D’ACTES SUR UN PARKING ou un BOX

Mis à jour : sept. 17

Comme pour toutes acquisitions immobilières, l'achat d'un parking entraine le paiement par l’acquéreur de droits de mutation (ou frais de notaire), qui varient selon le prix de vente.


Les frais de notaire sont composés d'une partie fixe (frais de copie et formalités, débours divers...) et d'une partie variable (émoluments du notaire, droits d'enregistrement, publicité foncière etc....).


La partie fixe des frais de notaire peut souvent représenter une forte part incompressible du montant global de la transaction.

Plus le prix du bien est faible, plus les frais d'acquisition sont proportionnellement élevés. Ils sont donc souvent très lourds pour l'acquéreur d’une place de parking, d’un garage ou d’un box, et représentent environ 20 % du prix de vente si celui-ci coûte moins de 20 000 €.


Précisons qu’en cas d’achat d’une place de parking dans un immeuble neuf, l’acquéreur bénéficie de frais de notaire réduits car le notaire n’a pas à payer les frais liés à la recherche d’un ancien acte de vente.


C'est pourquoi, lors de l'acquisition de boxes, parkings ou garages à des fins d'investissement, il est généralement conseillé d'investir au minimum 30 000€ afin de diminuer l'impact négatif de la partie fixe des frais notariaux.


Quelques exemples de calculs de frais de notaire selon les prix d’achat (source : Seloger juillet 2019)








6 vues